Lundi 3 août 2009 — Dernier ajout lundi 13 octobre 2014

Agenda - Actualités

La Lettre N°130 (octobre 2014) est parue.

Agenda

  • Lundi 13 octobre, 20h30 - 22h : réunion conviviale sur La joie de l’évangile du pape François (lecture D&S de l’année avec Je et Tu de Martin Buber)
    A l’ODAS, 250 bis boulevard Saint Germain (75007) (digicode extérieur : 12A16 ; intérieur : 73512)
  • Mercredi 22 octobre, 18h15 - 19h30 : méditation interspirituelle
    Au Forum 104, 104 rue de Vaugirard (75006)
  • Lundi 17 novembre, 19-21h : présentation des actes du colloque des Bernardins sur la démocratie, valeur spirituelle, en présence d’un des intervenants du colloque.
    A l’ODAS, 250 bis boulevard Saint Germain (75007) (digicode extérieur : 12A16 ; intérieur : 73512)
  • Mercredi 26 novembre, 18h15 - 19h30 : méditation interspirituelle
    Au Forum 104, 104 rue de Vaugirard (75006)
  • Lundi 8 décembre, 19-21h : Le judaïsme. Comment, dans la France d’aujourd’hui, les juifs contribuent-ils au vivre ensemble démocratique et quels impacts la laïcité a-t-elle sur la manière de vivre la religion juive en France ? Avec Michel Calef.
    A l’ODAS, 250 bis boulevard Saint Germain (75007) (digicode extérieur : 12A16 ; intérieur : 73512)
  • Mercredi 17 décembre, 18h15 - 19h30 : méditation interspirituelle
    Au Forum 104, 104 rue de Vaugirard (75006)

Lectures communes 2014

Pour alimenter réflexion et débats, D&S propose cette année ces deux livres :

La joie de l’évangile , pape François
Plusieurs éditions

Le choix de cette lecture pourra surprendre et pourra peut-être même rebuter certains de nos adhérents. Bien que le texte s’adresse à l’Eglise catholique, et plus particulièrement à ses prêtres (cf. les longs développement consacrés à l’homélie dominicale), bien qu’il vise « L’Evangélisation » (définie comme « rendre présent dans le monde le Royaume de Dieu »), il nous a paru qu’il avait une dimension universelle et s’adressait à chacun d’entre nous, chrétiens ou pas, et même croyants ou pas, et qu’il devait donc faire partie du patrimoine de lecture pluraliste de Démocratie et Spiritualité.
Ce texte du pape présente en particulier les intérêts suivants : il est habité d’une parole profonde, précise et sincère issue de son expérience qu’il essaie de continuer à mettre en pratique au sein du lourd appareil ecclésial ; il aborde des sujets essentiels pour notre association, en particulier d’une part la façon de mieux vivre nos activités liées à nos engagements en trouvant notre motivation dans une spiritualité vécue (82), d’autre part la nécessité de construire le vivre ensemble en s’appuyant sur un pacte social et culturel (239).
Au moment où nous travaillons sur le rôle des religions par rapport à notre vivre ensemble républicain, il propose de faire alliance avec tous ceux qui cherchent sincèrement la vérité, la bonté, la beauté « dans l’engagement pour la défense de la dignité humaine, la construction d’une cohabitation pacifique entre les peuples et la protection du créé ».

Je et Tu , Martin Buber
Aubier 2012, 154 p, 16 €

Martin Buber (1878-1965) est essentiellement le philosophe de la réciprocité. Il est en effet à l’origine de l’attention toute particulière accordée à la problématique de l’autre dans les philosophies existentielles du XXe siècle. Publié à Heidelberg en 1923, le Je et tu (Ich und Du) suscita, influença ou accompagna les réflexions de Husserl sur la coexistence des intentionnalités, celles de Scheler sur la « sympathie », celles de Jaspers sur la « communication », de Heidegger sur le « mit sein », de Sartre sur le « pour-autrui » et de Lacan sur « l’autre ». Si tous n’ont pas forcément lu ou médité Martin Buber, chacun au moins, par son cheminement autonome, exprime l’importance primordiale de la réflexion sur l’autre. Notamment Levinas, chez qui la philosophie du visage comme signe divin fait écho à la doctrine bubérienne du Face-à-Face. Gaston Bachelard exprime le centre incandescent de l’œuvre de Buber, dans sa Préface au Je et tu : « Il faut avoir rencontré Martin Buber pour comprendre dans le temps d’un regard la philosophie de la rencontre, cette synthèse de l’événement et de l’éternité. Alors on sait d’un seul coup que les convictions sont des flammes et que la sympathie est la connaissance directe des âmes. C’est ici qu’intervient la catégorie bubérienne la plus précieuse : la réciprocité ».
(Présentation de l’éditeur)

Le Pacte civique

Inspirés par le succès du Pacte écologique, plusieurs mouvements et associations ont élaboré ensemble un Pacte civique, à l’invitation de Démocratie & Spiritualité, de La vie nouvelle et de Poursuivre. Rassemblés autour des 4 impératifs de créativité, sobriété, justice et fraternité, ils appellent à inventer un futur désirable pour tous. Le Pacte propose des engagements individuels et collectifs et interpelle les responsables politiques avec des propositions concrètes pour rénover la démocratie.

Le site du Pacte civique, pour adhérer aux engagements :

Le collectif Pacte civique a publié Penser, agir, vivre autrement en démocratie - le Pacte civique : inventer un futur désirable pour tous.

Le programme de méditations du Forum 104

Le forum 104 (Paris 6e), est un centre culturel consacré au dialogue entre les cultures, les traditions et les spiritualités. Il propose des plages de méditation régulières en fin de journée. L’une d’elle est animée par D&S un mercredi par mois, de 18h15 à 19h30.