Lundi 3 août 2009 — Dernier ajout dimanche 5 avril 2015

Agenda - Actualités

La lettre de D&S N°135 d’ avril 2015 est parue.

Agenda

Les soirées conviviales au 250 bis Boulevard Saint-Germain (75007) (digicode extérieur : 12A16 ; intérieur dans le hall : 62401 ; salle au premier étage)

  • lundi 13 avril de 19h à 21h : poursuite du débat amorcé à notre dernière Université d’été avec Pierre Morel, de l’Observatoire PHAROS, sur « les rapports entre le politique et le religieux ». Nous discuterons en particulier des cinq propositions suivantes : regarder les faits, sortir des stéréotypes, développer le dialogue inter-religieux, prendre conscience et lutter contre les violences inter et extra religieuses, organiser des actions citoyennes pour construire le lien social, former des acteurs du pluralisme.
  • lundi 11 mai de 19h à 21h : rencontre-débat autour du livre « Je et tu » de Martin Buber, qui sera présenté par Heni-Jack Henrion, Martine Huillard.
  • lundi 8 juin de 19h à 21h, en partenariat avec le Pacte civique : rencontre-débat du livre « Citoyens, impliquons-nous, (re)prenons le pouvoir » de Jean-Claude Devèze (paru chez Chronique sociale en février 2015) . Il est conseillé de lire le livre, en particulier le chapitre 4 « Pas de foi en la politique sans forces spirituelles » qui sera l’objet principal de notre débat.

Méditations interspirituelles au Forum 104, 104 rue de Vaugirard (75006) les 22 avril, 27 mai, 17 juin , de 18h15 à 19h30

Lectures communes 2015

Pour alimenter réflexion et débats, D&S propose cette année déjà un livre qui donnera lieu à une soirée d’échanges en avril ou mai 2015.

Je et Tu , Martin Buber
Aubier 2012, 154 p, 16 €

Martin Buber (1878-1965) est essentiellement le philosophe de la réciprocité. Il est en effet à l’origine de l’attention toute particulière accordée à la problématique de l’autre dans les philosophies existentielles du XXe siècle. Publié à Heidelberg en 1923, le Je et tu (Ich und Du) suscita, influença ou accompagna les réflexions de Husserl sur la coexistence des intentionnalités, celles de Scheler sur la « sympathie », celles de Jaspers sur la « communication », de Heidegger sur le « mit sein », de Sartre sur le « pour-autrui » et de Lacan sur « l’autre ». Si tous n’ont pas forcément lu ou médité Martin Buber, chacun au moins, par son cheminement autonome, exprime l’importance primordiale de la réflexion sur l’autre. Notamment Levinas, chez qui la philosophie du visage comme signe divin fait écho à la doctrine bubérienne du Face-à-Face. Gaston Bachelard exprime le centre incandescent de l’œuvre de Buber, dans sa Préface au Je et tu : « Il faut avoir rencontré Martin Buber pour comprendre dans le temps d’un regard la philosophie de la rencontre, cette synthèse de l’événement et de l’éternité. Alors on sait d’un seul coup que les convictions sont des flammes et que la sympathie est la connaissance directe des âmes. C’est ici qu’intervient la catégorie bubérienne la plus précieuse : la réciprocité ».
(Présentation de l’éditeur)

Le programme de méditations du Forum 104

Le forum 104 (Paris 6e), est un centre culturel consacré au dialogue entre les cultures, les traditions et les spiritualités. Il propose des plages de méditation régulières en fin de journée. L’une d’elle est animée par D&S un mercredi par mois, de 18h15 à 19h30.