Dimanche 15 juin 2008 — Dernier ajout lundi 6 février 2012

Qui sommes-nous ?

Présentation de « Démocratie & Spiritualité »

Face aux crises d’identité de notre société, des hommes et des femmes se rencontrent, échangent et interpellent.

À la croisée de la démocratie et des spiritualités

Face aux crises d’identité de notre société,

  • crise sociale, environnementale : précarité, stress, exclusion ;
  • crise citoyenne : incivilité, incivisme, rejets du politique ;
  • crise morale : individualisme, solitude, déprimes, communautarismes, intégrismes…

des hommes et des femmes

  • partageant une même recherche active de solidarité
  • avec des sensibilités politiques, religieuses, spirituelles et humanistes différentes

se rencontrent, échangent

  • sur leurs expériences, leurs analyses et leurs perspectives…
  • sur la nécessaire complémentarité de la démocratie et de la spiritualité : comment la spiritualité peut-elle contribuer à la formation de citoyens résolus et comment la démocratie peut-elle reconnaître concrètement l’égale dignité de tous ?

et interpellent

  • les hommes et les femmes politiques, la société civile, l’opinion publique, les mouvements spirituels ou religieux

La démocratie ,
qui reconnaît les différences
en récusant mépris et inégalités ,
au sein d’une laïcité républicaine,
est une
réalité spirituelle en puissance.

Une volonté de relier
transformation personnelle
et enjeux collectifs

La spiritualité,
qui ouvre à l’altérité et à la gratuité,
avec ou sans Dieu ,
appelle une
démocratie en acte.


Depuis une charte, en Octobre 1993, au lendemain de l’écroulement du mur de Berlin et de la fin des grandes idéologies,

"Une nouvelle époque appelle un double effort d’approfondissement de l’exigence démocratique et de renouvellement spirituel (ce refus de l’inhumain et ce souci de dépasser l’humain)…

Ceux qui agissent dans les organisations n’ont pas suffisamment conscience de la nécessité de renouveler leur inspiration et de mobiliser tant les capacités démocratiques inutilisées que les ressources spirituelles latentes.”

“Les démocraties risquent de se disloquer si un minimum de vertu civique n’est pas pratiqué par tous et elles ne peuvent garantir à tous le respect sans recourir à des pratiques éthiques fortes.”

… jusqu’au rassemblement de St Denis, en décembre 2006, peu avant les Présidentielles.

“La politique au risque de la spiritualité” : la démocratie n’est pas qu’un mode d’organisation de la société, elle comporte une dimension spirituelle, essentielle à sa survie, masquée par une longue histoire de conflits et d’instrumentalisations, occultée par les approches technocratiques et prométhéennes de la politique, embryonnaire dans l’intimité des engagements militants ou associatifs et épisodiquement manifeste dans chaque sursaut face aux totalitarismes ou aux communautarismes : une transcendance (une radicalité ? un dépassement ? un “surplomb ” ?) apparaît alors dans l’immanence de l’histoire, au sein même d’une laïcité ouverte.
400 personnes débattent dans le cadre d’un nouveau partenariat avec La Vie Nouvelle, Poursuivre, les Amis de la Vie, RÉCIT.

… au lancement en mai 2011 d’un Pacte Civique qui élargisse le partenariat.

Si la dégradation de l’environnement planétaire a suscité un Pacte Écologique, la crise financière, économique, sociale et morale appelle les forces politiques et spirituelles à se rapprocher, à confronter leurs venues et à prendre des engagements (au triple niveau personnel, collectif et citoyen) pour apporter de vraies réponses aux multiples quêtes de sens et d’identité qui taraudent notre société.


Une implication forte dans le Pacte Civique autour de 4 impératifs :

Créativité Sobriété Justice Fraternité

Depuis 2007, D&S :

  • contribue à l’organisation et au financement
  • coorganise les journées de lancement les 14 et 15 mai 2011 à Issy les Moulineaux
  • participe à l’animation de groupes de travail, en particulier :

La démocratie valeur spirituelle :

Comment mettre en évidence les ressorts cachés de nos démocraties, tant les énergies spirituelles qu’elles recèlent que les facteurs de délitement ?
Comment les spiritualités peuvent-elles contribuer aux luttes contre le mépris et pour la reconnaissance tout en rejetant le fondamentalisme et le communautarisme ?

Citoyenneté, diversité, laïcité :

Comment travailler ensemble à l’échelle d’un territoire ?
Comment allier le pouvoir d’agir des élus et des citoyens et développer des initiatives citoyennes ?
Comment coconstruire le vivre ensemble dans les quartiers menacés de fracture ? Quelle conception d’une laïcité ouverte ?

L’exclusion :

Comment inventer les modes d’expression et d’organisation, d’écoute et de prise en considération des personnes en situation d’exclusion ?

L’éthique du débat :

La compréhension de l’autre et la construction d’un « monde commun » exigent, par delà des méthodes, une éthique ! Comment et où développer des espaces de discussion productifs ?

L’école :

Comment promouvoir une école émancipatrice au service d’un contrat social et démocratique ?

La responsabilité économique et sociale de l’entreprise

www.pacte-civique.org


Des modes de rencontre variés

Une lettre mensuelle et un site internet
La vie de l’association et des groupes de travail, des notes de lecture, des invitations à des débats locaux et à des spectacles, des témoignages, etc.

Une université d’été
Trois jours généralement fin août.
Un moment de grande convivialité pour échanger, approfondir un de nos thémes principaux, rencontrer des personnes en résonance avec notre démarche.

Des méditations mensuelles inter spirituelles
Au Forum 104 (104 rue de Vaugirard, Paris 6e), les 3e mardis du mois à 18h30.

Des réunions conviviales périodiques
Autour d’un sujet (les suicides à France Télécom…), d ’une personne (Etty Hillesum…).

Des conférences
Ont été accueillis : Paul Ricœur, Marcel Gauchet, René Girard, Raimondo Pannikar, Paul Valadier, Luc Ferry, Jean-Louis Schlegel, Nicolas Hulot, Axel Honneth, etc.

Des groupes de travail temporaires
Des événements et rencontres organisés avec d’autres associations.

Des fraternités
Petits groupes constitués à l’initiative de certains membres et qui se réunissent régulièrement.

Des séminaires de rencontre et d’échanges
Rencontres entre fraternités, découverte de réalités locales : Evry, Kingersheim (Communauté urbaine de Mulhouse), Grenoble…


500 adhérents et sympathisants destinataires de La Lettre

Président - Jean Baptiste de Foucauld

Vice Président - Gilles Guillaud
Secrétaire - Jean Claude Devèze
Trésorier - Bernard Templier
Trésorière adjointe - Annie Gourdel
Bureau - Henri Jack Henrion, Patrick Brun, Christian Saint-Sernin

A télécharger : Présentation de D&S

Vos réactions